petite musique de nuit

 

De ma cervelle d’oiseau

échanger un cigare ou deux

avec la louve

 

Pouvoir entr’apercevoir

les phares des soies qui dansent

autour des branches d’un lit qui diffère

en tous points du mien

 

Entendre le tac-tac des piverts

qui ne chantent pas comme la nuit dernière

quelque part dans le feu

d’une guitare

d’une voix

 

Voler d’un cerisier à l’autre

comme on enjamberait un à un

plusieurs points de lumière

en chamboulant

l’ordre des saisons

 

Le bruit profond  d’un arbre soudain

sur le prisme de ma fenêtre.

comme un message discret

(mais ce n’est pas encore cela..)

sur mon portable

….qui « veille ».

 

22.04.2012 , deux heures du matin. (Quelque chose m’ayant réveillée…)

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s